Paris Pékin Istanbul 2016

Etape du 01/09/2016
JOUR 87 - ATYRAU / ASTRAKHAN - JEUDI 1 SEPTEMBRE 2016

Vers Astrakhan

C'est au petit matin que nous quittons Atyrau, ville frontière entre l'Europe et l'Asie. En ce premier jour du mois de septembre, c'est la rentrée scolaire en France.

Profitons-en pour réviser notre géographie de routes kazakhes. Dans le désordre, nous trouvons les cratères volcaniques, les étroites vallées cernées de massifs, les très hautes montagnes, les lacs asséchés et occasionnellement les petites plaines désertiques. Les élèves kazakhs qui font également leur rentrée scolaire ne nous contrediront sûrement pas. Côté paysage, nous reprenons les mêmes que le jour précédent : steppe, chameaux, cimetières. 

Nous les cherchions et victoire, nous les avons enfin trouvés, ses fameux puits de pétrole dont le pays est si riche. Quel plaisir de faire le dernier plein à 26 centimes d'euro le litre, avant de passer la frontière. Il nous aura fallu plus de 6 heures de trajet pour parcourir les 300 km. Les formalités douanières et de migration sont expédiées en moins de 10 minutes. Il en sera de même du côté de la Russie qui se fera un grand plaisir de nous accorder une heure de sommeil supplémentaire. (2 heures de décalage avec la France).

La route s'améliore peu à peu après la frontière. Le désert a laissé place à la végétation verdoyante. Le climat est plus tempéré mais aussi plus venté. Nous arrivons à Astrakhan, au bord de la Volga. La ville doit sa prospérité au commerce de l'esturgeon et surtout ses œufs, le fameux caviar. Malheureusement cet ''or noir'' est en voie de disparition suite à la surexploitation du filon, au braconnage et à la pollution. Ce soir, nous sommes installés au bord du fleuve avec un magnifique coucher de soleil.