Paris Pékin Istanbul 2016

Etape du 29/07/2016
JOUR 53 - XIAN - VENDREDI 29 juillet 2016

Xian
Il est 9H, Maryanne, notre guide annonce la météo officielle : 38° aujourd'hui sur Xian, (prononcez Tchi iane, ce qui signifie la paix de l'ouest). Bizarre, bizarre, dans nos camping-cars, le thermomètre extérieur marque déjà 37. Mal étalonné, dirions-nous mais sans vraiment y croire.
La grande pagode de l'oie sauvage datant du 7ème siècle, sera notre première étape dans cette ville de 10 millions d'habitants. Pas de jolies photos, nous la trouvons en pleine restauration, entourée d'échafaudages.
Avant le repas, arrêtons-nous à Jinjiang, la maison du jade, appartenant à l'état chinois. Cette pierre de couleur verte, symbolisant bonheur, prospérité et longévité, est exploitée dans la région. L'usine est à l'extérieur de la ville mais quelques ouvriers travaillent sous nos yeux.
Cet après-midi, allons visiter l'un des plus grands sites touristiques du monde, l'armée enterrée du premier empereur de Chine. Petite histoire : en 1974, un simple paysan affairé à creuser un puits, tomba sur un guerrier en terre cuite, puis un second, un troisième ........ Un millier de soldats se retrouvent maintenant abrités sous un immense hangar de marbre, béton et verre, heureusement climatisé.
22 siècles en arrière, dès l'accession de l'empereur au trône, 500 000 personnes travaillèrent pendant 36 ans sur son tombeau ….. que nombre d'entre eux rejoignirent. Le souverain souhaitait s'entourer d'une véritable armée aussi puissante que lui, afin de le protéger dans l'au-delà. Au lieu d'enterrer les hommes, plus utiles sur terre que dessous, il fit modeler des guerriers tous différents les uns des autres, des archers, des chevaux, des chars, rangés en ordre de bataille. Le tout fut recouvert d'un plafond de bois et de 3 mètres de terre. On estime que les découvertes actuelles ne sont qu'une petite partie de cette armée.
Nous rasons les murs pour passer d'un bâtiment à l'autre, terrassés par la chaleur, suivis d'une horde de touristes chinois.
En fin de journée, nous nous retrouvons à la soirée de musiques et danses traditionnelles de la dynastie Tang, avec de superbes costumes brodés. Auparavant, nous avons savouré la farandole d'une douzaine de ravioles : aux choux, au porc, aux champignons, à la tomate, au canard, aux légumes..... aussi délicieux les uns que les autres.
Journée mémorable pour nos baroudeurs.