Paris Pékin Istanbul 2016

Etape du 11/07/2016
JOUR 35 - OULAN BATOR - LUNDI 11 juillet 2016

Jour J pour les fêtes du Naadam. célébrant l'indépendance de la Mongolie par rapport à la Chine. Ce festival se compose de 3 sports traditionnels : combats de lutte, courses de chevaux et compétitions d'archers. Les femmes ne pratiquent pas la lutte. Un quatrième jeu est adjoint depuis peu, c'est le jeu d'osselets.
9H30, sur la place centrale, le public est déjà là, les soldats au garde-à-vous et la fanfare joue une marche militaire. Devant les marches du parlement, les 9 bannières sont remises aux cavaliers chargés de les porter au grand stade où se déroulera la cérémonie d'ouverture.
Pourquoi 9 bannières ? C'est tout simplement le chiffre porte-bonheur en Mongolie.
11H, le cortège rentre dans l'immense stade et la cérémonie commence. Après le discours officiel, le spectacle de 2 heures va nous émerveiller. Mais cela ne se raconte pas, il faut le vivre. Même les photos ne peuvent reproduire le faste de cet événement.
Micro-trottoir d'un groupe de baroudeurs : Inoubliable, unique, extraordinaire, sublime, grandiose, époustouflant, fantastique, digne de l'ouverture des JO, prodigieux, c'est un feu d'artifice de chorégraphies richement coloré ......
Le spectacle est aussi dans les alentours avec les nombreux stands de jeux, petites boutiques, restaurations, jeu d'osselets. Plus loin, les archers vêtus de leurs jolis costumes se préparent pour la compétition.
15H, le bus reprend la route pour nous déposer au salon de la haute couture traditionnelle Torgo. Les mannequins défilent sur le podium avec robes et costumes magnifiques et nous aurions peine à choisir un modèle. Mais ne rêvons pas, seuls les fortunés des Emirats ou autres peuvent se les acheter. Un groupe de musiciens nous joue quelques airs et la contorsionniste se prête à la démonstration.
Ce soir, Charles, notre médecin nous offre le pot de départ. C'est Gérald, son remplaçant qui nous accompagnera sur le reste du voyage.
A 23H, un magnifique feu d'artifice sera tiré sur la place centrale.
Journée inoubliable pour nos baroudeurs.